Forum annuel Connexions des soins du RLISS de SNM - 28 mars 2017

6e Forum annuel sur la santé des Autochtones – le 29 mars 2017

La transformation du système est en cours. Le Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) de Simcoe Nord Muskoka et le Cercle de santé autochtone de Simcoe Nord Muskoka ont présenté conjointement les forums de cette année, et nous espérons que cela a donné l’occasion de se réunir afin d’apporter de réels changements et de refléter l’orientation de la province en matière d’inclusion de la santé des Autochtones comme un facteur clé de la conception d’un système qui répond à nos besoins communs.

Nous avons invité des experts de la Southcentral Foundation en Alaska et du Collège des médecins de famille de l’Ontario pour partager leurs connaissances et leur expérience concernant les modèles de soins Nuka et du Centre de médecine de famille. Nous espérons que ces forums ont favorisé la création d’idées, le partage de pratiques exemplaires et l’établissement de nouveaux partenariats dans notre région.

Demande de commentaires

Merci d’avoir assisté à l’un des forums de cette année, ou les deux! Nous espérons que vous les avez trouvés informatifs et productifs. Ce fut une expérience formidable de collaborer avec le Cercle de santé autochtone et le Conseil consultatif autochtone de la région de Barrie (BANAC) afin de les présenter.

Pouvez-vous prendre quelques minutes pour remplir ce court sondage d’évaluation (vous pouvez donner des commentaires sur les activités du 28 ou 29 mars, ou des deux!) https://www.surveymonkey.com/r/2017_Forums.  Comme toujours, vos commentaires orienteront les futurs rencontres et événements dans notre région, ainsi que nos travaux de collaboration à l’avenir. 


Forum annuel Connexions des soins du RLISS de SNM - 28 mars 2017

Programme

Présentations : (en anglais seulement)

Conférenciers:

 

Docteur Bob Bell, sous-ministre, ministère de la Santé et des Soins de longue durée
Le docteur Bob Bell a été nommé sous-ministre de la Santé et des Soins de longue durée à partir du 2 juin 2014. Auparavant, il a été président-directeur général du Réseau universitaire de santé pendant neuf ans. Précédemment, il était directeur général des opérations de l'Hôpital Princess Margaret, ainsi que président du conseil clinique d’Action Cancer Ontario et du conseil de la qualité des soins oncologiques de l’Ontario. Le docteur Bell a obtenu son doctorat en médecine de l’université McGill, et sa maîtrise en sciences de l’université de Toronto. Il a également été chargé de cours en oncologie orthopédique au Massachusetts General Hospital et à l’université Harvard. Le docteur Bell est associé du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et de l’American College of Surgeons, ainsi qu’associé honoraire du Royal College of Surgeons of Edinburgh. Chirurgien orthopédiste, cadre supérieur de la santé, scientifique clinicien et pédagogue de renommée mondiale, le docteur Bell contribue ses plus de trente ans d’expérience dans le domaine des soins de santé à son poste actuel.

   
  Gertie Beaucage, Cercle de santé autochtone de Simcoe Nord Muskoka

Gertie Beaucage/Zhaawanobinaissi’’kwe est membre du clan de l’ours. Elle a été élevée dans la Première Nation de Nipissing, près de North Bay en Ontario, par ses grands-parents et sa famille étendue. Elle est mère, grand-mère, et membre de la Three Fires Society – Midewiwin de deuxième degré. Elle travaille à la Fédération des centres d’amitié autochtones de l’Ontario.

   
  Docteure Katherine Gottlieb, présidente-directrice générale, Southcentral Foundation

La docteure Katherine Gottlieb occupe le poste de présidente-directrice générale de la Southcentral Foundation (SCF), située à Anchorage en Alaska, depuis 1991. Elle est membre de la tribu du village d’Old Harbor, membre élu du conseil tribal et membre de la tribu du village de Seldovia, et membre honoraire du village autochtone d’Eklutna. Sous la direction et l’orientation de la Dre Gottlieb, SCF est devenue un chef de file parmi les organismes de soins de santé du pays. Elle a été membre fondatrice du conseil d’administration de Cook Inlet Native Head Start, a siégé au National Library of Medicine Board of Regents, et elle participe activement à l’échelle nationale à la résolution d’enjeux politiques touchant les Autochtones de l’Alaska et des États-Unis. En 2004, elle a reçu le prix MacArthur (« Genius ») et, en 2015, le prix Harry S. Hertz pour le leadership, décerné par la Foundation for the Malcolm Baldrige National Quality Award. En 2005, elle a reçu un doctorat honoraire, un doctorat honoris causa en service public de l’Alaska Pacific University en reconnaissance de son service extraordinaire auprès du public. 

 
   

Jessica Hill, présidente-directrice générale, Collège des médecins de famille de l’Ontario

Jessica Hill s’est jointe au Collège des médecins de famille de l’Ontario (CMFO) à titre de présidente-directrice générale en août 2013. Son objectif principal est d’améliorer les soins aux patients en assurant l’excellence en matière de médecine familiale. Chef de file jouissant de plus de 30 ans d’expérience dans le secteur public, Madame Hill est reconnue pour son engagement inlassable à l’innovation et la collaboration, ainsi que pour sa capacité à diriger et à guider les organismes et programmes afin de réaliser des changements considérables à l’échelle systémique et organisationnelle. Avant de se joindre au CMFO, elle a été nommée la première PDG du Partenariat canadien contre le cancer. Dans le cadre de ce poste qu’elle a occupé entre 2007 et 2012, elle a dirigé la mise en œuvre de la stratégie canadienne de lutte contre le cancer. Elle s’engage fermement à assurer la bonne gouvernance d’organismes à but non lucratif, et elle démontre cet engagement dans ses travaux quotidiens en tant que PDG. Elle détient une maîtrise en travail social et en éducation de l’Université de Toronto ainsi qu’un diplôme du programme de gestion pour cadres Ivey de l’Université Western. Elle a reçu de nombreux prix, notamment le prix C.M. Hinks pour le leadership en santé mentale et le prix du Réseau des femmes exécutives pour le leadership dans le secteur public.

 
   
 

Docteure Jennifer Young, médecin de famille, Collège des médecins de famille de l’Ontario

La docteure Jennifer Young est médecin de famille fournissant des soins complets dans la ville de Collingwood. Elle est chef du service de médecine de famille à l’Hôpital General and Marine de Collingwood. Son intérêt envers les pratiques exemplaires vient de son désir de réduire la dépendance à l’égard du recours aux tests pouvant entraîner des méfaits. Elle souhaite également tirer le meilleur profit du système de santé en optimisant l’utilisation de nos connaissances et des données probantes. Elle est membre du conseil d’administration du CMFO et, en 2014-2015, elle a présidé le comité du CMFO sur l’éducation et la recherche. 

   

Peter MacLeod, Directeur principal et fondateur, MASS LBP

Peter MacLeod est directeur général et cofondateur de MASS, une des premières sociétés d’experts-conseils en participation publique et démocratie délibérative au Canada. Sous sa direction, MASS a mené des efforts les plus originaux et ambitieux au Canada dans le but de faire participer les citoyens aux décisions difficiles sur les politiques tout en étant un des premiers à utiliser les loteries civiques et les groupes de citoyens au nom d’un vaste éventail de clients. Continuer à lire (en anglais seulement)

   
  Grand-mère Pauline Shirt

Née et élevée dans la réserve de Saddle Lake, en Alberta, Pauline Shirt est grandement reconnue pour son engagement envers la communauté autochtone de Toronto et pour son dévouement, ayant travaillé comme enseignante et conférencière depuis la fin des années soixante. Elle est membre de la Three Fires Society et de la Buffalo Dance Society. Elle[SL1]  est également une fondatrice de la First Nations School et du Red Willow, qui ne sont que deux exemples de son éthique de travail assidu et de sa persévérance pour améliorer le mieux-être de la communauté autochtone. Aujourd’hui, elle fait du mentorat pour de nombreux adolescents et jeunes familles autochtones, en tant que grand-mère expérimentée et digne de confiance. En plus, elle prononce des prières d’ouverture et assiste à des réunions à tous les paliers du gouvernement afin d’assurer que la communauté autochtone est reconnue favorablement en donnant une voix pour sa population.


   
 

John RiceZahgausgai zhinkaazo, Mukwa Dodemin

John Rice, Ojibwé/Anishinabenini, est membre du 3e degré de la Three Fires Midewiwin Society, et membre de la Première Nation Wasauksing près de Parry Sound, en Ontario. M. Rice étudie l’enseignement Miikaans, qui est un enseignement anishinaabe sur le cheminement de l’esprit dans le monde physique et l’adaptation de la façon de penser aux événements physiologiques et expérientiels. Il apporte cette expertise à l’équipe d’intervention précoce dans les cas de psychose de l'Association canadienne pour la santé mentale à Barrie, en Ontario et à l'équipe d'intervention Enaahtig, à Orillia, en Ontario. Dans le cadre de ses activités professionnelles antérieures, il a été chargé de cours à temps partiel au Collège Georgian, à Barrie, coordonnateur des services spirituels autochtones au Centre de santé mentale à Penetanguishene (qui s’appelle aujourd’hui le Centre de soins de santé mentale Waypoint) et aîné/guérisseur auprès des détenus autochtones à l’Institution Fenbrook près de Gravenhurst, en Ontario. M. Rice est chanteur et danseur de pow-wow; il fait des tambours, pratique les arts martiaux, fait du ski de descente et aime faire du canoë, de la randonnée et aller à la pêche.

   
 

Medwayoshi (Hector Copegog, clan de la Martre)

Hector Copegog est né à Toronto et a grandi sur le territoire de la Première Nation de Beausoleil. Il possède de nombreux talents et a une connaissance très étendue de la guérison traditionnelle. Depuis 1987, il n’a consommé ni drogue ni alcool. En 2015, M. Copegog est devenu guérisseur traditionnel et consultant au Barrie Area Native Advisory Circle (BANAC). Sa formation professionnelle a commencé en 1971 lorsqu’il a suivi des cours de meulage de lentilles au Collège Georgian. Plus tard, il a suivi des cours de conduite de camions au Collège George Brown. Au début des années 2000, il a commencé à étudier dans le domaine des services sociaux au First Nations Technical Institute. Tout en suivant ces cours, il a réussi à obtenir les degrés 1 à 4 de la Midewinin à la Three Fires Society. Les enseignants de M. Copegog sont Eddie Benton, Jim Dumont et Merle Pegamagabow. En 1997, il s’est lancé dans la carrière de guérisseur traditionnel au Enaahtig Healing Lodge and Learning Centre. Depuis 1990, il est guérisseur traditionnel, intervenant en santé mentale et enseignant en langue et culture. Il a une influence positive sur de nombreuses personnes, faisant profiter les communautés auxquelles il rend visite de ce qu’on lui a enseigné. Il est actuellement bénévole au service d’incendie de Wasauksing et au Centre d’amitié autochtone de Parry Sound. Sa passion pour son peuple lui a donné le pouvoir de partager sa sagesse et d’aider ceux qui suivent leur propre voie vers la guérison.

   

Deborah Richardson, sous-ministre, ministère des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation

Deborah Richardson joue un rôle de premier plan dans les relations avec les Autochtones, dirigeant de nombreuses initiatives de grande envergure dont bénéficient les jeunes Autochtones, s’attaquant à la pauvreté dans le Grand Nord et améliorant les conditions sociales dans les communautés autochtones. Elle a commencé sa carrière en 1999, comme directrice générale du Native Canadian Centre de Toronto, où elle a mis à profit son expertise financière et opérationnelle pour faire du Centre l’un des organismes autochtones les plus solides à Toronto. Elle a ensuite occupé le poste de directrice des opérations et du développement des affaires autochtones pour le Groupe d’entreprises O.I. situé sur le territoire des Six Nations de la rivière Grand. À partir de 2004, Mme Richardson a occupé des postes à responsabilités croissantes dans les fonctions publiques fédérale et provinciale, dont ceux de directrice générale régionale associée, Affaires autochtones et du Nord Canada, sous-ministre adjointe, Division des relations avec les Autochtones et des partenariats ministériels, ministère des Affaires autochtones de l’Ontario, et sous-ministre adjointe, Secrétariat du Cercle de feu, ministère du Développement du Nord et des Mines. En janvier 2015, elle a été nommée au poste de sous-ministre, ministère des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation. En 2008, elle a figuré sur la liste des meilleurs leaders de moins de 40 ans et elle a été sélectionnée pour le Programme de leadership du Gouverneur général. Elle est une fière Mi'kmaq qui entretient des liens étroits avec sa communauté de la Première Nation de Pabineau. Elle vit avec son mari Bob et ses filles Jasmine et Fiona. Elle a également trois beaux-enfants : Katherine Faith, Griffin et Miigwans.

   

Sharon Lee Smith, sous-ministre associée, Politiques et renouvellement, ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Sharon Lee Smith est sous-ministre associée, Politiques et renouvellement depuis février 2015. Mme Smith a acquis plus 20 ans d'expérience à des postes de direction dans les fonctions publiques fédérale et provinciales. Elle a occupé plus récemment le poste de sous-ministre adjointe au ministère de la Santé de la Saskatchewan. À ce titre, elle a été chargée de divers dossiers, dont ceux sur la santé publique, les services de santé mentale et de lutte contre les dépendances, et les soins de longue durée. Avant d’entrer au ministère de la Santé de la Saskatchewan, Mme Smith a occupé le poste de sous-ministre adjointe, région de la Saskatchewan, ministère de la Diversification de l'économie de l'Ouest Canada. En 2013, elle a reçu la Médaille d’or du lieutenant-gouverneur pour l'excellence en administration publique. Elle a occupé plusieurs postes de direction à Environnement Canada, où elle a représenté le Canada aux négociations de l'après Kyoto sur le changement climatique des Nations Unies. Mme Smith possède également une vaste expérience dans le domaine de la santé des Autochtones — elle a établi des programmes fédéraux de santé pour les Premières Nations et Inuits dans les trois territoires du Nord du Canada et a aidé à négocier l'accord de Kelowna sur la santé des Autochtones. Elle a également travaillé auprès du gouvernement de l'Ontario dans les domaines de la citoyenneté et des droits de la personne, des finances et de la justice sociale.

 
   
 

Lily Menominee-Batise, coordonnatrice des renseignements sur la santé, Chiefs of Ontario

Lily Menominee-Batise, Anishnaabe kwe de la Première Nation Wasauksing, est membre du clan de l'Ours. Elle fait partie de l'équipe Santé des Chiefs of Ontario depuis 2002 et reste déterminée à réaliser la vision consistant à promouvoir et à établir un programme de santé des Premières Nations qui réponde aux besoins de tous les membres des communautés. Elle vit actuellement à Timmins, en  Ontario.

   
 

Sylvia Maracle (Skonaganhlh:ra), directrice générale, Fédération des centres d’amité autochtones de l’Ontario (OFIFC)

Sylvia Maracle, Mohawk du territoire mohawk Tyendinaga, est membre du clan du Loup. Elle est diplômée de l’école de journalisme de l’Université Ryerson. Mme Maracle travaille auprès des centres d’amitié autochtones depuis plus de 30 ans. Elle a été vice-présidente de l’Association nationale des centres d’amitié (ANCA) et présidente du Centre de ressources des femmes autochtones (NWRC). Mme Maracle a également occupé les postes suivants : présidente des Native Child & Family Services of Toronto (NCFST), coprésidente du groupe de travail sur l’accès et l’équité de la Ville de Toronto, présidente du Native Council on Justice (ONCJ); présidente du Joint Steering Committee on Aboriginal Family Healing; coprésidente de la Stratégie de ressourcement pour le mieux-être des Autochtones, présidente du Aboriginal Education Council, et présidente fondatrice des comités national et ontarien d’aide préscolaire aux Autochtones. Mme Maracle a aussi joué un rôle primordial dans l’élaboration de la politique en matière de santé des Autochtones de l’Ontario. Elle a été membre de la commission de renouvellement de l’Assemblée des Premières Nations. Elle est actuellement membre du conseil du Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH), présidente des Aboriginal Housing Services en Ontario et présidente de la Noojimawin Health Authority. Elle a fait partie de l’équipe de facilitation nationale de la table ronde sur les peuples autochtones du gouvernement fédéral et des organismes autochtones nationaux. Elle est membre fondateur du conseil sur le doctorat en études autochtones à l’Université Trent.  Mme Maracle est chargée de cours sur le développement urbain, les questions touchant les femmes et la revitalisation de la culture de son peuple. Elle a publié divers articles sur ces sujets et est reconnue comme créatrice clé de principes de gestion axés sur la culture.

6e Forum annuel sur la santé des Autochtones – le 29 mars 2017

Programme


Présentations : (en anglais seulement)