Les sous-régions constituent le fondement d'une planification de la santé intégrée et à l'échelle locale 

La région de Simcoe Nord Muskoka couvre un territoire de 8 445 kilomètres carrés où on y trouve 3,5 % de la population de l’Ontario, ce qui en fait le deuxième plus petit RLISS en matière de population totale. La région présente une plus grande proportion de résidents ruraux et de petites municipalités que la province, ainsi que certaines des régions métropolitaines à la croissance la plus rapide au pays. Afin de répondre aux besoins uniques en soins de santé de résidents comme les retraités et les résidents saisonniers de la région des chalets,  le nombre croissant de familles dans les banlieues nouvellement construites, les personnes âgées vivant dans les foyers de soins de longue durée, les populations autochtones habitant dans des réserves et hors réserve, les francophones et autres dans l’ensemble du territoire de Simcoe Nord Muskoka, le RLISS a créé cinq sous-régions qui serviront de base pour la planification et la prestation de soins de santé locaux et intégrés.

  • Barrie et la région
  • Couchiching
  • Muskoka et la région
  • Simcoe-Nord
  • La Baie de Georgienne Sud

Qu’entend-on par sous-régions?

Les sous-régions sont de plus petites communautés géographiques de soins sur le territoire du RLISS de Simcoe Nord Muskok. Elles aident à planifier les services de santé à une échelle encore plus locale, et représentent bien le fait que différentes communautés dans la région ont des besoins en soins de santé qui leur sont propres et pouvant être influencés par la géographie, la population et les données démographiques. La planification des sous-régions est dirigée par une triade composée d’un médecin, d’un représentant de l’équipe de planification et d’intégration du RLISS et d’un membre de l’équipe des soins à domicile et en milieu communautaire. Les sous-régions ne constituent pas une couche supplémentaire de bureaucratie. Elles offrent plutôt une meilleure façon de planifier et d’améliorer les services de santé d’une manière plus harmonisée avec les différents besoins des communautés au sein de notre RLISS.

Pour quelle raison a-t-on créé les sous-régions?

Les sous-régions existent depuis plusieurs années de façon non officielle dans la région de Simcoe Nord Muskoka, mais elles ont été officialisées par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée en 2017. À l’aide d’une approche axée sur les données pour évaluer les tendances d’utilisation des soins — par exemple les milieux où sont orientés les patients et le point de vue des patients, des fournisseurs et des membres de la communauté — les sous-régions peuvent contribuer à améliorer l'accès à des services de soins de santé locaux au moment et à l’endroit où les patients en ont le plus besoin, et à les offrir de la façon la plus appropriée et efficiente possible. Par exemple, les besoins de la sous-région de Barrie et région, qui compte une population de près de 220 000 habitants, sont très différents de ceux de la sous-région de Simcoe Nord, qui compte un peu plus de 48 000 habitants.

La planification des sous-régions a joué un rôle essentiel dans la progression des priorités stratégiques du RLISS, et constituera la pierre angulaire du prochain Plan de services de santé intégrés, qui orientera le système de santé local de 2019 à 2022.

​En quoi consistent les tables de planification des sous-régions? 

L’objectif global des tables de planification des sous-régions est de créer un système de santé local sécuritaire, efficace, centré sur le patient, efficace, opportun et équitable. Les tables de planification des sous-régions regroupent des intervenants de tous les secteurs — médecins, personnel infirmier, cliniciens et partenaires de la communauté — ainsi que les patients et les soignants, pour collaborer à la planification pour les populations de leurs zones géographiques respectives. Les tables de planification des sous-régions :

  • évaluent les besoins locaux en santé;
  • font une planification qui améliore les expériences et résultats pour les patients;
  • mettent en œuvre des stratégies innovantes et intégrées;
  • évaluent le rendement du système de santé local;
  • abordent les préoccupations, enjeux et risques à l’échelle du système.